Social icons

mercredi 3 août 2016

DE LA FAC DE DROIT À LA MODE AU BLOG: MON PARCOURS

Aujourd’hui voilà un article que je voulais faire depuis longtemps, vous me posez très souvent des questions sur mon parcours professionnel, comment j’ai commencé en couture ? Est-ce que j’ai étudié dans ce domaine ? Comment j’ai démarré mon blog ? … Bref beaucoup de questions dont il est grand temps de répondre :)

MES DÉBUTS DANS LA COUTURE
Ma grand-mère et ma mère sont toutes les deux du métier, stylistes et couturières, j’ai été plongée dans ce milieu depuis toute petite. J’ai eu ma première machine à coudre à tout juste 6 ans (une petite machine pour enfants à un seul fils lol) et j’ai cousu ma première pièce vers l’âge de 8 ans avec l’aide de ma maman : un pyjama pour ma petite sœur.

Comme beaucoup de jeunes adolescentes, le métier de styliste me faisait rêver. Au collège, je passais mon temps à gribouiller des figurines de mode et à me voir un jour créer mon propre défilé. Puis arrivée au lycée, avec je l’avoue la pression de ma famille qui préférait me voir continuer dans des études plus « stables » et ayant plus de débouchées, j’ai laissé mes rêves de côté ainsi que la couture (bien que je trainais souvent à l’atelier de ma maman) pour devenir « raisonnable ». J’avais un autre rêve, qui n’a pourtant rien avoir, et qui convenait davantage à ma famille lol, celui de devenir avocate. J’ai donc opté pour un Bac ES puis je suis parti en fac de droit.
 Mais comme on dit « chasser le naturel, il revient au galop » et j’ai senti dés la première année que ce domaine n’était pas fait pour moi et que la mode, la couture, le dessin, … ça c’était vraiment mon truc.

J’ai laissé tombée la fac et j’ai pris mon courage à deux mains pour repartir de zéro et commencer un second bac. Pas facile quand tu pensais que les années lycées étaient bel et bien derrière et qu'il faut expliquer à ta famille, qui t'imaginait déjà avocate, que ça ne sera pas le cas et que tu vas redevenir lycéenne. Mais je savais qu’en commençant de cette façon j’allais avoir de bonnes bases dans le métier, et j'allais enfin étudier ce que j'aime par dessus tout...
 J’ai passé un bac métiers d’art (option vêtements et accessoires de mode) au Lycée Camille Claudel à Toul. J’étais dispensée des matières générales style français, anglais, histoire géo,… comme j’avais déjà un bac général, et je prenais les cours plus professionnels, soit couture, dessin, économie, maths, modélisme,… A la fin de ma première année j’ai du passé le BEP couture flou (qui se fait normalement en deux ans avant le bac) pour ensuite obtenir mon bac l’année suivante.

Avec le recul, j’ai compris que mon premier bac n’était vraiment pas une perte de temps, et que si c’était à refaire, je referais tout exactement de la même façon. J’ai acquis beaucoup de choses en commençant par des études plus générales, que je n’aurai peut être pas eu en me spécifiant directement dans la couture. Et je pense que ce fut aussi un atout pour mon CV.

MA SPÉCIALISATION
Après mon 2d bac, je suis partie à Paris pour mon diplôme de modéliste, toiliste, patronnière à l’école syndicale de la couture Parisienne. C’est ici que j’ai beaucoup de questions de votre part car il y a beaucoup d’écoles dans la mode, elles sont toutes extrêmement chères, donc le choix est très difficile…
J’ai connu cette école car elles proposent également de courtes formations à thèmes pour les professionnelles, et j’avais accompagné ma maman à l’une d’entre elles. J’ai tout de suite adoré l’école, très pro et avec des professeurs vraiment compétents.
De plus, elles proposent des formations en alternance (contrat de professionnalisation), ce qui offre de gros avantages :
- 2 jours de cours par semaine, le reste en entreprises, donc cela permet d’avoir une expérience professionnelle tout en continuant ses études
- les frais scolaires qui s’élevaient à l’époque (il y a 8 ans) à environs 10 mille euros les 2 années pour 2 jours de cours par semaines sont entièrement pris en charge par l’organisme de votre entreprise dont cette dernière a cotisé. Ce qui n ‘est bien sûr pas le cas si vous optez pour un parcours standard
-du fait que vous travaillez en entreprise, vous êtes rémunéré en tant qu’apprenti (le pourcentage varie selon votre âge)

Pour celles qui m'ont demandé mon avis sur cette école, L’école syndicale de la couture parisienne est selon moi une école qui permet vraiment de se préparer à la vie active grâce à des programmes vraiment complet. De plus, elle est très bien réputée par les maisons de couture (elle est gérée et financée par le Cercle Saint Roch qui regroupent des DRH de grandes maisons comme Balanciaga, Louis Vuitton, Kenzo, Dior, Chanel,…) et de grands couturiers y ont fait leurs études (Karl Lagerfeld, Yves Saint Laurent, Valentino,…)

MON ARRIVÉ DANS LE MONDE DU TRAVAIL
Bon en réalité, j’avais déjà un bon pied dedans puisque je travaillais depuis deux ans dans l’entreprise de ma maman, en alternance. Elle avait à cette période un atelier de robe de mariée, ainsi qu’une boutique, donc le rêve pour commencer ma carrière.

Un an après mon diplôme et suite à une proposition d’emploi, je me suis envolée pour le Liban où j’ai fini par y trouver l’amour et par m’y installer définitivement. Depuis, j’ai travaillé avec de nombreux stylistes dans différents domaines (prêt-a-porter haut de gamme, lingerie, costumes d’hommes, enfants,…) avant d’ouvrir mon propre atelier où je donne des cours de couture :D

LE BLOG
J’ai commencé mon blog il y a environ 1 an et demie. Mon idée de départ était de montrer mes réalisations à mes élèves et aux autres personnes qui démarraient en couture pour donner un maximum d’idées. Puis suite à de nombreuses demandes, j’ai commencé à proposer des tutoriels pour vous aider à réaliser des modèles simples mais tendances (avec peu d’expériences et de matériels) (rubrique Pause Couture du blog)
Depuis, le blog grandit de jour en jour grâce à vous et donc mon envie de partager plus que de la couture aussi. Maintenant, il est devenu ma seconde maison et un condensé de tout  mon univers.. beauté, mode, lifestyle…. La suite vous la connaissez et vous la découvrez chaque jour un peu plus ici <3 <3


3 commentaires

  1. J'ai vu ta photo sur Instagram et je me suis dépêchée d'aller lire ton article... Merci de l'avoir écrit d'ailleurs ! Je suis actuellement à Assas, je rentre en L2 en septembre et je me pose beaucoup de questions quant à mon avenir, ce que j'aimerais vraiment faire, etc. Je me laisse du temps, je ne regrette rien mais les questions arrivent parfois à une vitesse incroyable. Ce type d'article permet de nous déculpabiliser un peu, nous ne sommes pas forcément fait pour une seule chose et parfois comme tu l'as dit "chasser le naturel, il revient au galop". J'attends de voir, mais je t'avoue qu'avoir ouvert mon blog (http://alafrancaisetoujourschic.fr) m'aide pas forcément dans la recherche de ce que je veux réellement faire plus tard (tant de passions et tellement de métiers différents). Pourtant j'aime beaucoup le droit, mais j'aime aussi la mode, l'art, la photographie, le monde de la publicité et j'en passe.

    Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
  2. Bravo, avoir eu le courage de t'écouter, c'est super!

    RépondreSupprimer
  3. C'est génial comme parcours ! C'est quelque chose qui m'aurait beaucoup plu (me plairait ?).
    j'ai fait 5 ans de droit pour être avocate et puis finalement je n'ai plus voulu (c'était l'ambition depuis le CE2). Par contre j'adore le manuel et la couture (beaucoup) mais ça me semble tellement abstrait pour commencer quelque chose dedans et en faire une activité de tous les jours :(
    J'ai apprécié te lire :D

    RépondreSupprimer