Social icons

mardi 21 juin 2016

LE BONHEUR DE VIVRE A L'ETRANGER

Aujourd’hui c’est l’été… et plutôt que de vous faire un look, aujourd’hui j’ai envie de partager bien plus que ça avec vous. Comme la plupart d’entre vous le savent, je vis depuis 5 ans au Liban et bien qu’ici l’été soit déjà bien installé, je sais que ce n’est pas encore le cas en France. Et que ce soit pour le temps ou pour d’autres raisons, je me rend compte depuis que je partage un peu mon quotidien avec vous, que la vie d’expatriée en fait rêver plus d’une.
Voilà donc tous ces petits détails qui font mon bonheur de vivre à l’étranger :), en espérant que ça vous motivera un peu plus à aller au bout de cette aventure <3 <3

Toujours à découvrir :
Une nouvelle culture, des nouveaux plats, des nouveaux endroits… même après 5 années au Liban, je découvre sans cesse de nouvelles choses. J’en apprends chaque jour un peu plus sur ce pays et chaque lendemain est une nouvelle aventure.

Le temps :
A prendre seulement si vous partez au soleil ;)
Ici l’été dure environ 6 mois et l’hiver est doux, donc bien sur c’est un point à prendre en compte. J’ai encore ce réflexe (français?) de regarder chaque semaine la météo (la fille qui n’a toujours pas compris qu’il ne risque pas de pleuvoir avant octobre) et de vouloir à tout pris sortir les week-ends pour profiter du soleil (oui je persiste encore, au cas où il pleut la semaine prochaine)

Plus de voyages:
Forcément quand tu es dans un nouveau pays, tu voyages plus. Déjà pour aller voir tes proches, tu reviens dans ton pays, où tu leur donnes rendez-vous dans un pays situé entre les deux… Et puis il y a aussi de nouveaux pays qui t’entourent à découvrir. Ici on est à 1h30 d’avion de la Turquie, 45min de Chypre et 3h30 de Dubaï… bref pleins de pays que je n’aurai pas forcément eu l’occasion d’aller visiter si je n’étais pas installée au Liban.

Etre la privilégiée à ton retour :
Bon là, mes proches de France qui passent par ici vont me détester, mais faut l’avouer, c’est plutôt cool de se sentir un peu la priorité. Je reviens chez moi en général deux fois par an pour de courtes vacances, donc mes amis, ma famille prennent tous du temps pour me voir, s’adapte à mon emploi du temps, m’accompagne partout pour que l'on puisse passer un maximum de temps ensemble. Et puis un détail qui a son importance, c’est moi qui choisis les menus. Parce que la cuisine de ma maman me manque, les gâteaux de ma sœur ou encore les gaufres de mon papa… alors c’est moi qui décide :) #jesuisLAprincesse


Les visites de tes proches :
Apres le précèdent point, pas sur qu’ils veulent encore venir lol…
Mais là, c’est à leur tour d’être les rois. Et c’est du pur bonheur de leur faire découvrir ma nouvelle vie, mon quotidien et tout ce que j’ai découvert au fil des mois ici. J’adore leur apprendre à mon tour des choses, de voir leurs yeux émerveillés par tout ça et me rappeler que j’avais ce regard aussi à mon arrivé. Et je me sens à chaque fois un peu en vacances, à planifier un tas de visites et de soirées…

Plus d’audaces :
Ok j’exagère un peu, mais l‘idée est là. Quand tu arrives dans un nouveau pays, ton « culot » s’amplifie d’un seul coup.
Je me suis lancée dans des projets que je n’aurai jamais eu le courage de faire si j’étais en France. Je me répète sans cesse que si je suis loin de ma famille, si je vis chaque jour le manque de ne pas les voir, ça doit être pour une bonne raison et je veux qu’ils soient fiers de moi.
Je suis arrivée ici en commençant de zéro, j’avais la chance d’écrire un nouveau chapitre de ma vie. On m’a tendu des pages blanches et j’avais juste à les remplir de jolies choses (avec quelques ratures… ;)

Et puis toutes ces surprises :
En venant ici je ne pensais pas que j’allais y trouver tant de choses. Avant tout ça, mis à part des courts voyages, je ne voulais pas quitter la France, c’était d’ailleurs une idée qui ne m’avait jamais traversé l’esprit…
J’ai appris que ça ne sert à rien de planifier les choses, on ne peut pas savoir à l’avance. Je suis venue au Liban pour une mission de 3 mois avec un designer local et maintenant me voilà 5 ans plus tard toujours ici, mariée à l’homme de ma vie, avec un petit chien d’amour (moi qui avait peur des chiens) à pratiquer chaque jour mon anglais (j’évite de préciser ma note d’anglais au bac) sur une terre où je me sens BIEN… Alors oui je l’aime plus que tout ma petite vie d’expat <3


Tout changement est difficile au début, compliqué au milieu et magnifique à la fin.






10 commentaires

  1. Un super article, qui donne envie!! Le Liban a l'air d'être un très beau pays à voir �� Et la cuisine un délice...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est le cas, c'est vraiment un pays à voir... si tu en as l'occasion un jour, fonces!!!

      Supprimer
  2. Je suis en Irlande et on va dire que je ne suis pas la plus convoitee niveau temperature, il fait legerement meilleur en france :p

    RépondreSupprimer
  3. Je me reconnais dans tous les points cités, mis à part celui concernant les températures et l'été.. Ceci dit, c'est marrant quand tu parles de voyager plus parce quand on y pense, la France a plusieurs pays frontaliers et pourtant.. les Français ne sortent pas souvent de chez eux ! Bref, merci pour cet article ! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est clair c'est tellement vrai!!! J'allais souvent en Italie parce que ce sont mes origines mais sinon on a tendance à se reposer sur notre petit sud de la France :)

      Supprimer
  4. J'ai adoré cette jolie histoire, un jolie partage, un grand plaisir de lire et cela fait rêvé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup, ça me fait vraiment plaisir :)

      Supprimer
  5. Je me reconnais dans plusieurs points que tu cites et comme toi, je trouve que c'est une chance extraordinaire de vivre cette expérience. Mais elle ne plait pas à tout le monde, je me rappelle la réaction de certains dans mon entourage : "mais que vas-tu faire à l'autre bout du monde ?" Je ne regrette pas d'être partie, même si je sais qu'un jour je rentrerai en France... parce qu'un bon poulet rôti, quand même, ça manque ^^!

    RépondreSupprimer
  6. Je pense aussi a mexpatrier!!sans indiscretion quel boulot fais tu là bas?et avais tu un boulot en France avant de partir?le changement n'etait pas trop difficile?

    RépondreSupprimer